: (230) 467 1515 : admin@diagnos.mu
: 40, Rue Vandermeersch, Rose Hill, Ile Maurice

Journal Médical

[Article] Vaccins contre la Covid-19 : Dernière ligne droite

L’Australie a annoncé l’obtention prochaine d’un vaccin « prometteur » contre le coronavirus hier. Le Premier ministre Scott Morrison a affirmé que le pays le fabriquerait et le distribuerait gratuitement à sa population. Le gouvernement australien a passé un accord avec le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca concernant ce remède qu’il est en train de développer avec l’université d’Oxford (Royaume-Uni). Le vaccin d’Oxford est un des plus avancés et des plus prometteurs au monde. Si l'efficacité du vaccin contre le nouveau coronavirus sera connue en septembre selon le groupe pharmaceutique suédo-britannique, la production a déjà débuté. A Maurice également, le gouvernement a fait une contribution symbolique de 2500 dollars, en signe de bonne volonté, pour soutenir l’initiative britannique qui travaille sur un vaccin contre la COVID-19. , le ministre de la santé Kailesh Jagutpal a déclaré que si un vaccin est trouvé, des procédures d’urgence seront engagées afin de permettre à la population d’en bénéficier. Le ministère a établi plusieurs procédures pour l’achat de produits pharmaceutiques. Compte tenu de l’urgence de la situation, la méthode d’achat la plus rapide demeure le ‘direct procurement,

Au total, une centaine de vaccins sont actuellement en cours de développement à travers le monde. Actuellement, on compte cinq vaccins qui sont en phase 3.

Le Royaume-Uni Le futur vaccin contre la Covid-19 qui est développé par l'université d'Oxford en partenariat avec AstraZeneca est également en phase 3. Le vaccin pourrait, selon le directeur général du laboratoire pharmaceutique, être livré d'ici "la fin de l'année". AstraZeneca espère avoir des résultats début septembre. Leur vaccin est composé d’un virus de chimpanzé incapable de se multiplier dans le corps humain, auquel ils ont ajouté le code génétique de la protéine Spike, caractéristique du coronavirus.

Les Etats-Unis Le projet le plus avancé aux Etats-Unis est celui des Instituts nationaux de santé (NIH), associés à la biotech Moderna. La dernière phase (phase 3) des essais cliniques a été lancée fin juillet sur des dizaines de milliers de participants. De son côté, la société de biotechnologies américaine Novavax, a reçu 1,6 milliard de dollars de Washington pour développer un vaccin. Le vaccin expérimental avait produit de hauts niveaux d'anticorps chez quelques dizaines de volontaires. Selon la biotech, après la deuxième dose, tous les participants vaccinés ont développé des anticorps neutralisants. Le vaccin expérimental a également déclenché une réponse des lymphocytes T, l'autre volet de la réponse immunitaire contre un virus. Ces résultats n'ont cependant pas pour l'instant été évalués indépendamment.

La Chine La Chine a quant à elle développé le Coronavac. Il fait partie des rares vaccins à être en phase 3, la dernière étape des essais cliniques avant l'homologation. L'Indonésie a commencé mardi à tester sur 1.600 volontaires ce vaccin mis au point par le laboratoire chinois Sinovac Biotech. Il est également déjà en test auprès de 9.000 volontaires au Brésil, le deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie de coronavirus, après les Etats-Unis. D'autre part, la compagnie pharmaceutique étatique Sinopharm est également entrée dans la phase 3 des essais cliniques depuis la mi-juillet.

L'Allemagne L'Allemagne a également bien progressé avec son partenaire américain puisque Biontech et Pfizer ont fait état de premiers essais concluants début juillet, après des tests sur 45 personnes. Ce projet est désormais entré fin juillet dans la phase 3, une phase d'essais cliniques à grande échelle, avec 30.000 volontaires de 18 à 35 ans. En ce qui concerne l'alliance germano-chinoise Biontech/Fosun Pharma, les deux laboratoires ont débuté le 5 août une phase d'essais cliniques pour tester un potentiel vaccin contre le coronavirus sur une centaine de personnes en Chine.

Bilan de la pandémie de la Covid 19 La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 774.832 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre. Plus de 21.936.820 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 13.623.700 sont aujourd’hui considérés. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 170.497 décès pour 5.438.325 cas recensés

Lire la suite