: (230) 467 1515 : admin@diagnos.mu
: 40, Rue Vandermeersch, Rose Hill, Ile Maurice

Définition

La lutte contre l'abus de drogues demeure une priorité pour les autorités à Maurice. La situation est jugée alarmante surtout avec la prolifération des drogues synthétiques depuis quelques années.

Selon les chiffres officiels rendus publics récemment, les quatre drogues les plus consommées à Maurice étaient le cannabis (gandia), l'héroïne, le subutex et les substances psychotropes (sédatifs et tranquillisants). Cependant, une émergence des drogues synthétiques, en particulier de cannabinoïdes synthétiques a été notée parmi les consommateurs de drogues qui sont de plus en plus jeunes.

Au sujet de l’abus de drogues, le Dr Veeraragoo, interniste à la Clinique Diagnos déclare : “Les addictions altèrent les fonctions cognitives, entraine une perte progressive de la mémoire et affecte la productivité”. A long terme, la consommation soutenue des substances psychoactives peut provoquer des hépatites virales.

Les causes : - 1 : Chez les enfants et les adolescents, cela peut être dû à la pression des pairs ou à la curiosité. 2 : À des fins récréatives 3 : Patient atteint d'une maladie en phase terminale en extrême agonie 4 : Les personnes qui font face à la perte d'un être cher.

Catégories de drogues :

A) Dépresseurs : Diminue l'activité cérébrale comme les somnifères ou l'héroïne B) Stimulants : Rendre le cerveau plus actif et plus alerte, généralement caractérisé par une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la tension artérielle, des pupilles dilatées et parfois des vomissements, ainsi qu'une modification du comportement et des jugements altérés. Dans les cas graves, ils peuvent conduire à des délires ainsi qu'à une psychose. La cocaïne et les amphétamines font partie de cette catégorie. C) Hallucinogènes : provoquant des hallucinations, « expérience extracorporelle ». Ils déforment la réalité menant aux délires, à la paranoïa et aux dépressions. Parmi les hallucinogènes, on retrouve l'ecstasy et le LSD. D) Autres : alcool, tabac

Les nouvelles drogues synthétiques et substances psychoactives qui ont pris de l’ampleur chez les jeunes sont devenues un fléau qui ronge la société. La drogue synthétique imite les effets de drogues populaires telles que la cocaïne ou le cannabis. Les plus courants sont : les ‘herbal highs’ ou ‘party pills’, les cannabinoïdes synthétiques et troisièmement les produits chimiques de recherche et analogues.